Les ouvrages d’Ostad Elahi publiés à ce jour sont : Preuve de Vérité (Borhan ol-Haqq, 1963), Commentaire du Livre des Rois de Vérité (Hashieh bar Haqq ol-Haqayeq, 1967), Connaissance de l’âme (Marefat ol-Ruh, 1969). Son enseignement oral est également paru sous la forme de deux volumes intitulés Paroles de Vérité (Asar ol-Haqq, 1978/1992) compilés et édités par son fils Bahram Elahi.

Preuve de Vérité

Download
Print Editions

Karoon

Publié en 1963, Preuve de Vérité (Borhan ol-Haqq) présente pour la première fois de façon documentée et exhaustive l’histoire, les origines, les croyances, les rites et la doctrine de l’ordre mystique des Ahl-e Haqq.

Ce traité est conçu comme une enquête à l’usage des chercheurs, orientalistes ou autres, intéressés par cette confrérie. Il constitue également un guide destiné aux Ahl-e Haqq eux-mêmes qui y trouvent une mise au point sur les principes fondamentaux et les rituels de leur confession.

La publication de Preuve de Vérité est un événement capital dans l’histoire des Ahl-e Haqq, dont la doctrine n’avait jusqu’alors fait l’objet d’aucun examen systématique. La communauté Ahl-e Haqq est géographiquement dispersée entre l’Irak, la Syrie, la Turquie, l’Azerbaïdjan et l’Iran. Elle a subi au fil du temps de multiples transformations, ce dont témoignent la grande variété de leurs pratiques rituelles ou même les différences que l’on peut observer dans leurs croyances fondamentales. Ces discordances ont abouti à un antagonisme entre différents groupes se réclamant tous de l’enseignement originel. Par ailleurs, le caractère secret d’une partie de la tradition Ahl-e Haqq rend difficile toute tentative d’unification doctrinale.

Dans un tel contexte, il était urgent d’entreprendre une enquête rigoureuse et un travail de clarification. Ostad Elahi s’appuie dans son étude sur une connaissance approfondie des textes sacrés de l’ordre des Ahl-e Haqq (Kalam) et des différentes traditions religieuses, en particulier l’Islam, ainsi que sur une parfaite maitrise de l’herméneutique. L’ouvrage expose en détail la terminologie spécifique aux Ahl-e Haqq et les arcanes de leur doctrine, en particulier les questions liées à l’origine du monde, la manifestation divine, le salut et les fins dernières ainsi que les degrés du perfectionnement spirituel. En annexe sont consignées les réponses d’Ostad Elahi aux nombreuses questions qui lui ont été posées par les lecteurs à la suite de la première édition de l’ouvrage.

Le style de Preuve de Vérité se caractérise par sa précision et sa rigueur dans l’examen critique de l’ensemble des sources existantes. L’ouvrage répertorie en outre les croyances des différents groupes Ahl-e Haqq dont il reconstitue la chronologie. Preuve de Vérité constitue ainsi un document unique, effectuant la synthèse critique d’une tradition qui, sans cela, se serait progressivement perdue.

De surcroit, au-delà de l’entreprise de clarification propre au contexte Ahl-e Haqq, l’ouvrage constitue pour Ostad Elahi l’occasion d’exposer sa conception des différentes étapes de la Religion, en insistant tout particulièrement sur les étapes spirituelles et la dimension intérieure de la relation au Divin. Il y présente également, au détour d’une phrase ou d’une explication doctrinale, nombre d’éclaircissements de portée plus générale concernant la pratique spirituelle. On y trouve ainsi des recommandations et points de méthode permettant de mieux appréhender le cheminement spirituel indépendamment de toute confession ou doctrine particulière.

Preuve de Vérité a connu de nombreuses rééditions.

 

Extraits 

Chapitre 5

La voie Ahl-e Haqq repose sur quatre piliers […] : la pureté, la rectitude, l’effacement et ‎l’altruisme.‎

  • La pureté est à prendre ici au sens large et s’applique à tout ce qui est susceptible de pureté. ‎Ainsi, un Ahl-e Haqq doit être pur sur tous les plans, aussi bien dans sa vie matérielle que dans ‎sa vie spirituelle. Extérieurement, son corps, ses vêtements, sa demeure, son gagne-pain et sa ‎nourriture, et intérieurement, ses pensées, ses paroles, son comportement et ses actes doivent ‎être absolument purs, licites et transparents.‎
  • La rectitude, c’est suivre la voie droite, c’est-à-dire observer les prescriptions et les ‎proscriptions divines. En d’autres termes, c’est servir Dieu et se garder du mensonge et du ‎péché […].‎
  • L’effacement de soi, c’est effacer ou éliminer en soi l’orgueil, la présomption, la suffisance, ‎l’égoïsme, les pulsions et désirs du soi impérieux, l’excès de concupiscence ainsi que tous les ‎vices moraux ; c’est aussi accepter pleinement tout ce qui nous arrive et ne rechercher rien ‎d’autre que le contentement divin. En d’autres termes, c’est perdre toute égoïté et s’annihiler ‎en Dieu. Dans le langage des mystiques et des philosophes, c’est avoir parcouru l’étape de ‎l’acceptation pour parvenir à celle de l’abandon en Dieu qui est l’étape ultime du cheminement ‎mystique.‎
  • L’altruisme, c’est servir et aider les créatures, se dévouer pour elles avec sincérité. C’est faire ‎sienne la devise : « Prends sur toi afin de soulager les autres. »