• Nous ne nous mêlons pas de la croyance des gens. Nous attendons d’eux qu’ils soient véritablement humain, c’est-à-dire qu’ils aient un bon fond, de bons principes et une bonne intention.
  • Quel plaisir que d’être prêt à vouloir tout ce que Lui veut !
  • Il y a deux choses pour lesquelles je n’ai jamais épargné mon temps : le tanbur et la pratique spirituelle.
  • Le tanbur a une langue qui lui est propre ; il accompagne l’attention et l'oriente.
  • La clé qui ouvre toutes les portes spirituelles, c’est la volonté.
  • Quand quelqu’un a une bonne intention mais qu’il ne trouve pas l’occasion de la réaliser, il obtient malgré tout une récompense spirituelle.
  • L’homme doit vivre de façon à ne jamais rien avoir à cacher à personne.
  • Le perfectionnement spirituel se résume en deux choses : l’attention à la Source et faire le bien aux créatures.
  • En spiritualité, l’égoïsme, l’égocentrisme et l’orgueil sont parmi les pires défauts.
  • Mon École est comme une nouvelle médecine [de l’âme] que j’ai mise au point à la suite de nombreuses années d’ascèses, d’expériences et de recherches. Ce sont en fait des expériences que j’ai vécues personnellement.