• La clé qui ouvre toutes les portes spirituelles, c’est la volonté.
  • Nous ne nous mêlons pas de la croyance des gens. Nous attendons d’eux qu’ils soient véritablement humain, c’est-à-dire qu’ils aient un bon fond, de bons principes et une bonne intention.
  • Nous n’avons qu’une demande : qu’Il nous accorde d’accomplir et de vouloir ce que Lui veut.
  • La musique a un effet extraordinaire sur toute chose, même les minéraux et les végétaux.
  • Le perfectionnement spirituel se résume en deux choses : l’attention à la Source et faire le bien aux créatures.
  • Il y a deux choses pour lesquelles je n’ai jamais épargné mon temps : le tanbur et la pratique spirituelle.
  • La clé de voûte de la vie en ce monde, c’est le respect des droits d’autrui.
  • La clé de l’énigme de la connaissance de soi, c’est de pénétrer en soi.
  • Plus on pénètre en soi-même, plus on prend conscience de sa propre insignifiance.
  • L’homme doit toujours s’appuyer sur lui-même, il ne doit pas attendre des autres, particulièrement quand il s’agit de son perfectionnement spirituel.